Écrire Syrie. Une étudiante, Zilal Ibrahim al-Salhani, arrêtée et placée en détention

AU 255/12, MDE 24/075/2012, 29 août 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 10 OCTOBRE 2012 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 28 juillet dernier, Zilal Ibrahim al Salhani, étudiante de 19 ans, a été appréhendée chez elle en Syrie. À l’exception d’un appel téléphonique passé ce jour-là, nous sommes sans nouvelles d’elle. Nous craignons pour sa sécurité car elle risque de subir des actes de torture et d’autres mauvais traitements. Selon des témoins, Zilal Ibrahim al Salhani a été arrêtée chez elle à Alep le 28 juillet 2012, à la suite d’affrontements dans son quartier entre les forces de sécurité et des groupes d’opposition armés. Ce jour-là, la jeune femme a appelé sa tante, l’informant qu’elle était détenue dans les locaux de la Sécurité pénale dans le quartier d’Ashrafiya, à Alep. Elle lui a également dit espérer être libérée dans les jours suivants. Le 1er août, après avoir appris par une source non officielle que Zilal Ibrahim al Salhani avait été transférée vers les locaux du Service de renseignement de l’armée de l’air, toujours à Alep, sa tante est allée demander des renseignements à son sujet. Les agents lui ont répondu de « l’oublier ». Le 6 et le 15 août, cette femme a reçu des appels d’agents de la Sécurité pénale à Alep, qui lui ont dit qu’ils détenaient sa nièce et que celle-ci demandait qu’on lui apporte des vêtements et de la nourriture. À chaque fois, la tante de Zilal Ibrahim al Salhani a pu lui apporter ce qu’elle réclamait mais elle n’a pas (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse