Écrire Mexique. Des manifestants menacés de violences.

AU 262/12, AMR 41/064/2012, 11 septembre 2012 Le 7 septembre dernier, des propriétaires de terres collectives et des mineurs en grève manifestant pacifiquement à l’extérieur d’une mine au Mexique ont été menacés d’expulsion par l’armée et la police. Selon les manifestants, des soldats mexicains sont arrivés le 7 septembre 2012 au camp de protestation installé à l’extérieur de la mine de La Platosa à La Sierrita, dans l’État de Durango (nord-ouest du Mexique) et ont menacé d’expulser les personnes sur place. Un officier aurait dit : « Démontez votre camp ou vous serez battus. Nos supérieurs nous ont donné l’ordre de vous chasser d’ici. Vous n’avez que quelques jours. Si vous refusez, nous reviendrons avec des renforts. » Une plainte a été déposée concernant cette menace auprès de la Commission mexicaine des droits humains et de la Commission des droits humains de l’État de Durango, mais aucun représentant de ces instances ne s’est rendu sur place. Les manifestants présents dans le camp, comprenant un grand nombre de femmes et d’enfants, pensent que l’exploitant de la mine d’argent de La Platosa bafoue des accords conclus à la fois avec les paysans qui possèdent les terres collectives sur lesquelles la mine est située et avec les mineurs, qui essayent de fonder un syndicat indépendant pour cette mine. Le 29 août dernier, des manifestants ayant bloqué la route ont été menacés de violences par une centaine de soldats et de policiers. Par conséquent, ils ont levé le barrage routier mais ils n’ont pas démonté le camp. (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.