Écrire Israël. Craintes pour la vie de grevistes de la faim palestiniens Hassan Safadi et Samer al-Barq

Action complémentaire sur l’AU 119/12, MDE 15/051/2012, 14 septembre 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 26 OCTOBRE 2012 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les dernières ordonnances de placement en détention administrative de Samer al Barq et Hassan Safadi ont été confirmées. Ces deux hommes observent une grève de la faim, respectivement depuis le 22 mai et 21 juin, pour protester contre leur détention sans inculpation et les mauvais traitements dont ils font l’objet. Leur vie est menacée, à très court terme. Le 12 septembre, après plusieurs reports, un juge militaire a confirmé la dernière ordonnance stipulant le maintien en détention pour trois mois de Samer al Barq. L’avocat de ce dernier a déposé un recours, mais aucune date n’a été fixée pour l’examen de celui-ci. Samer al Barq se trouve toujours au centre médical des services pénitentiaires israéliens, à Ramla. Il est sous perfusion mais ne reçoit pas le traitement médical spécialisé dont il a besoin. Il souffre de douleurs au ventre et de forts vertiges ; sa pression artérielle est extrêmement basse, son pouls est faible et il s’est évanoui à plusieurs reprises. Un médecin de Physicians for Human Rights-Israël (PHR) qui l’a examiné le 10 septembre a déclaré qu’il pouvait être victime d’un arrêt cardiaque à tout moment, et qu’il devrait être hospitalisé. Le 9 septembre, après plusieurs reports, un juge militaire a confirmé l’ordonnance de maintien en détention de Hassan Safadi, mais en a (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.