Écrire Syrie. Craintes de torture concernant le détenu Bassel Khartabil

AU 264/12, MDE 24/076/2012, 18 septembre 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 30 OCTOBRE 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Bassel Khartabil, Palestinien né et élevé en Syrie, est en détention au secret depuis son arrestation le 15 mars dernier à Damas, la capitale syrienne. Sa sécurité suscite des inquiétudes étant donné qu’un contact sur place affirme que cet homme est victime de torture et d’autres mauvais traitements. D’après une source sur place, Bassel Khartabil, 31 ans, a été appréhendé le 15 mars 2012 alors qu’il quittait son travail dans le quartier d’Al Mezzeh, à Damas. On pense qu’il a été placé en détention par des personnes travaillant pour un des différents groupes de sécurité agissant en Syrie. Une semaine après son arrestation, Bassel Khartabil a brièvement été ramené chez lui par plusieurs membres des forces de sécurité, qui ont confisqué son ordinateur et ses dossiers. Amnesty International ignore pourquoi cet homme a été interpellé, mais elle craint que cela soit lié aux troubles et au conflit armé qui perdurent en Syrie. Quelques semaines plus tard, lorsque des proches de Bassel Khartabil ont demandé de ses nouvelles, des agents chargés de la sécurité à la section du Service de renseignement militaire à Kafr Sousseh ont confirmé que cet homme était en détention mais ils n’ont pas révélé où, quel était son état de santé et si des charges pesaient sur lui. Les normes internationales relatives aux droits humains exigent que les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse