Écrire Etats-Unis. Une femme, Kimberly Rivera, détenue pour objection de conscience.

Action complémentaire sur l’AU 263/12, AMR 51/081/2012, 21 septembre 2012 Le 20 septembre dernier, Kimberly Rivera, femme soldat américaine, a été arrêtée et placée en détention par les autorités militaires américaines. Elle venait d’être renvoyée dans son pays par le Canada après avoir tenté de faire annuler son expulsion, en vain. Elle risque de passer devant la cour martiale pour désertion et d’être condamnée à une peine de prison. Étant donné qu’elle est incarcérée uniquement pour refuser de participer au conflit armé en Irak pour des raisons de conscience, cette femme est une prisonnière d’opinion. Selon certaines informations, le 20 septembre 2012, Kimberly Rivera, femme soldat américaine refusant de continuer de prendre part à la guerre en Irak, a été interpellée à l’une des frontières de l’État de New York et placée en détention. Cette femme a été renvoyée aux États-Unis par le Canada après que la Cour fédérale du Canada a refusé d’annuler son expulsion, alors que le verdict n’a pas été rendu concernant la demande déposée par Kimberley Rivera afin de rester sur le territoire canadien pour des raisons humanitaires. D’après certaines sources, l’avocat de cette femme a déclaré qu’elle risquait une peine de prison allant de deux à cinq ans. Alors qu’elle était en permission début 2007, Kimberly Rivera a quitté l’armée sans autorisation et s’est rendue au Canada avec sa famille après avoir décidé qu’elle ne pouvait plus participer à la guerre en Irak ou à tout autre conflit sans aller à l’encontre de ses principes. Au (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.