Écrire Cuba. Des défenseures des droits humains en détention.

AU 276/12, AMR 25/022/2012, 25 septembre 2012 Des membres des Dames en blanc ont été incarcérées à La Havane et dans d’autres villes de Cuba. Certaines sont maintenues en détention ; les autorités n’ont fourni aucune information concernant la raison de leur incarcération ou l’endroit où elles se trouvent. Du 21 au 24 septembre 2012, les Dames en blanc ont organisé plusieurs événements à La Havane, notamment des messes et des défilés, pour célébrer la Vierge de miséricorde et en mémoire d’anciens militants politiques. Depuis le 20 septembre, plusieurs d’entre elles ont reçu des messages intimidants visant à les empêcher de participer à ces actions. L’organisation affirme que des policiers ont encerclé ses locaux de la rue Neptuno, à la Havane. Une cinquantaine de Dames en blanc, venues de différentes provinces de Cuba pour assister aux événements dans la capitale, ont été arrêtées en chemin. La majorité ont été libérées et renvoyées chez elles ; néanmoins, 19 personnes sont maintenues en détention en un lieu inconnu. Le 24 septembre, alors que les Dames en blanc avaient prévu de se rendre à la messe, un acte de répudiation (voir Complément d’information) a eu lieu au siège de l’organisation. Des partisans du gouvernement et des agents de l’État se sont rassemblés dans la rue, scandant des slogans en faveur du gouvernement et intimidant les femmes. Tôt dans la matinée du 25 septembre, 18 Dames en blanc ont été appréhendées au siège de l’organisation. Amnesty International pense que les placements en détention répétés (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.