Bonne nouvelle 267 logements ne sont plus menacés de démolition

Le Service d’urbanisme et de développement urbain de l’État de Kaduna (KASUPDA) n’a pas exécuté l’avis remis le 12 août 2015 aux habitants de 267 logements de plusieurs quartiers de Zaria, notamment Kofan Doka, Kofan Kibo et Anguwan Alkali, pour leur ordonner de démolir leur maison dans les 21 jours. La décision de justice suspendant toutes les démolitions dans la ville en attendant qu’un tribunal statue sur le recours formé par les habitants continue de s’appliquer.

Le Service d’urbanisme et de développement urbain de l’État de Kaduna (KASUPDA) a remis aux habitants de 267 logements de plusieurs quartiers de Zaria, notamment Kofan Doka, Kofan Kibo et Anguwan Alkali, un avis leur ordonnant de démolir leur maison dans les 21 jours. Cet avis (qu’Amnesty International a pu consulter), daté du 12 août 2015, donnait aux habitants jusqu’au 2 septembre 2015 pour démolir leur maison. Aucune démolition n’a eu lieu pour l’instant. Bien qu’il n’y ait eu aucune déclaration publique indiquant que les démolitions n’auraient pas lieu, un dirigeant d’une association de quartier de Zaria a indiqué à Amnesty International que le KASUPDA n’avait pas émis de nouvel avis.

Les habitants attribuent cela au fait qu’une décision de justice interdit actuellement toutes les démolitions, en attendant qu’un tribunal statue sur leur recours. Le directeur des contrôles du KASUPDA a confirmé l’information lors d’un entretien avec des représentants d’Amnesty International. Dans le même cadre, la directrice générale du KASUPDA a déclaré que le gouverneur de l’État de Kaduna et elle-même avaient reçu plusieurs lettres de membres et de sympathisants de l’organisation.

Étant donné qu’aucune démolition n’a eu lieu depuis plus d’un an, nous préconisons de ne plus intervenir sur ce cas. Amnesty International continuera à suivre la situation.

Merci à toutes les personnes qui ont envoyé des appels.

Aucune action complémentaire n’est requise de la part du réseau Actions urgentes.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.