Dépénalisation de l’avortement

La décision de la Cour constitutionnelle du Chili, qui a validé le 21 août la dépénalisation de l’avortement dans trois situations, représente une victoire importante pour les droits humains et la protection de la vie et de la santé des femmes et des jeunes filles à travers le pays.

 
La décision rendue le 21 août confirme que la Constitution du Chili autorise la dépénalisation de l’avortement lorsque la grossesse résulte d’un viol ou d’un inceste, lorsque la vie de la femme ou de la jeune fille enceinte est en danger et lorsque le fœtus n’est pas viable du fait de malformations.

«  Le Chili fait enfin un pas en avant vers la protection des droits fondamentaux des femmes et des jeunes filles, a déclaré Erika Guevara-Rosas, directrice du programme Amériques d’Amnesty International.
 
« Cette victoire est le fruit de la mobilisation de millions de femmes à travers les Amériques et dans le monde qui luttent contre les lois restrictives qui sanctionnent les femmes et les poussent à avoir recours à des avortements clandestins et dangereux, mettant en danger leur santé et leur vie.

« Le véritable enjeu maintenant est de veiller à ce que la loi soit appliquée, à ce que les femmes et les jeunes filles puissent accéder pleinement aux services de santé dont elles ont besoin et à ce que cette réforme ouvre la voie à la pleine réalisation de leurs droits en matière de sexualité et de procréation.  »

Le Chili était l’un des rares pays au monde où l’avortement était totalement interdit. Désormais, seuls sept pays pénalisent l’avortement en toutes circonstances, dont six se trouvent dans la région des Amériques : Haïti, le Honduras, le Nicaragua, la République dominicaine, le Salvador et le Suriname.

Nous tenons à remercier toutes les personnes qui ont signé notre pétition demandant de mettre fin à l’interdiction totale d’avorter au Chili. Amnesty International Belgique avait en effet rassemblés près de 7 500 signatures en 2015. Merci à tous et à toutes, sans vous rien ne serait possible.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.