CHINA  : Gao Zhisheng Fear for safety/death threats/incommunicado detention

ASA 17/007/2007


Further Information on UA 14/06 (ASA 17/001/2006, 19 January 2006) and follow-ups (ASA 17/047/2006, 22 August 2006 ; ASA 17/055/2006, 23 October 2006) –


Fear for safety/death threats/incommunicado detention


CHINA  : Gao Zhisheng (m), aged 42, human rights lawyer
16 February 2007


Human rights lawyer Gao Zhisheng has been released and reunited with his family.

He was sentenced to three years’ imprisonment for "inciting subversion", on 22 December, by the Beijing Municipal No.1 Court. However, in an unusual move, the court ruled that the sentence should be suspended for five years. This means that he will not be imprisoned unless he commits other offences during this time. It is likely that appeals from the UA network and other activists, in China and abroad, influenced the authorities’ decision in this case.

Gao Zhisheng and his family are reportedly still under close surveillance by the authorities, but are not thought to be in any immediate danger.

Amnesty International remains deeply concerned that Gao Zhisheng was convicted of "inciting subversion", as this a broadly defined crime in the Chinese criminal law that is regularly used to imprison activists in violation of their fundamental human rights to freedom of expression. He and his family remain under tight restrictions : Amnesty International will monitor their situation closely and take further action as appropriate.


No further action is requested from the UA network. Many thanks to all who sent appeals.

Le B-A.BA du membre des Actions Urgentes
Nous ne remercions jamais assez les membres des Actions Urgentes (AU) pour le temps et l’engagement dont ils font preuve chaque mois : sans eux, le réseau des AU n’aurait pas le poids qu’il a face aux autorités que nous visons. Pourtant, et on ne peut leur en vouloir, certains participants se désinscrivent très vite, souvent parce qu’ils ne s’étaient pas rendu compte de ce à quoi ils s’étaient engagés. Voici une sorte de charte du participant pour éviter les malentendus :

 Agir le plus vite possible pour la/les personnes visées par l’action.

 Respecter les consignes d’écriture fournies avec l’action : attention, nous ne fournissons pas de modèle de lettre.

 Faire suivre à l’équipe des AU toute réponse d’ambassades ou des autorités suite à l’envoi d’une lettre/fax/e-mail.

 Nous tenir informés de votre changement d’adresse (même – et surtout – d’e-mail).

 Quand vous agissez pour une action urgente, vous vous engagez à agir pour toutes les mises-à-jour (ou "follow-up" dans notre jargon) qui suivront et qui souvent vous demandent de continuer à agir. Par contre, ces mises-à-jour ne sont pas comptabilisées dans votre quota d’actions mensuel.

Vous retrouverez les bonnes nouvelles du mois ici :
http://www.amnestyinternational.be/doc/article9176.html

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse