CONGO : Brice Mackosso ; Christian Mounzéo PRISONNIERS D’OPINION PRÉSUMÉS / CRAINTES DE TORTURE

AFR 22/002/2006

Informations complémentaires sur l’AU 96/06 (AFR 22/001/2006 du 21 avril 2006)

PRISONNIERS D’OPINION PRÉSUMÉS / CRAINTES DE TORTURE

CONGO : Brice Mackosso (h), défenseur des droits humains
Christian Mounzéo (h), défenseur des droits humains

Londres, le 2 mai 2006

Les défenseurs des droits humains Brice Mackosso et Christian Mounzéo ont fait l’objet d’une libération provisoire le 28 avril. Ils étaient en prison depuis le 7 avril et sont aujourd’hui de retour chez eux.

Les deux hommes ont été inculpés d’« abus de confiance, faux et usage de faux, et complicité ». La date de leur procès n’a pas été communiquée.

Lorsqu’ils étaient en détention, un certain nombre d’organisations congolaises et internationales de défense des droits humains ont demandé leur libération sans condition. Le président de la Banque mondiale, Paul Wolfowitz, a déclaré à la presse le 24 avril que « leur arrestation met[tait] en doute l’engagement du Congo à rendre des comptes ».

Bien que libres, Brice Mackosso et Christian Mounzéo risquent toujours d’être jugés sur la base d’accusations manifestement forgées de toutes pièces, et d’être emprisonnés en raison de leurs activités de défenseurs des droits humains, et des critiques qu’ils ont formulées à l’égard du gouvernement qui, selon eux, n’assure pas une gestion transparente des revenus issus des ressources naturelles du pays.

Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du Réseau Actions urgentes.

Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Amnesty International continuera de surveiller de près la situation de ces hommes et interviendra de nouveau en leur faveur si nécessaire.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.