Bonne nouvelle Des réfugiés syriens ont été libérés de leur détention

Sept des 12 réfugiés syriens détenus au camp de Düziçi, dans la province d’Osmaniye, dans le sud de la Turquie, ont été libérés le 20 mai. Les cinq autres, une femme et ses quatre enfants, ont demandé à rentrer volontairement en Syrie et ont été conduits à la frontière syrienne le 19 mai. Lara (son nom a été modifié), qui faisait partie du groupe des 12 réfugiés syriens détenus au camp de Düziçi après être retournés en Turquie depuis la Grèce, a raconté à Amnesty International le 25 mai que sept d’entre eux avaient été libérés le 20 mai. On leur a fourni des titres de circulation pour qu’ils puissent se rendre dans les villes qui ont été désignées pour leur séjour. Cinq d’entre eux se sont rendus dans la province de Bursa, où il leur a fallu s’enregistrer auprès des autorités pour se voir accorder le statut de protection temporaire en Turquie. Ils devraient se voir délivrer des papiers d’identité. Sur les deux autres réfugiés libérés, Abu Ahmad (son nom a été modifié) se trouve actuellement à Istanbul, tandis qu’Abu Ali (son nom a été modifié) a quitté la Turquie pour rejoindre des proches au Liban. Selon Lara, les autorités du camp ont conduit l’autre femme et ses quatre enfants à la frontière syrienne le 19 mai, à sa demande. Lors d’une communication qu’elle avait eue précédemment avec Amnesty International, cette femme avait déclaré qu’elle voulait rentrer en Syrie afin d’y retrouver son époux. Lara a déclaré qu’elle était reconnaissante pour tous les appels envoyés par des personnes exprimant leur soutien et était convaincue (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.