Bonne nouvelle Deux militants ont été libérés sous caution

Li Xuewen, écrivain indépendant, et Zhan Huidong (également connu sous le nom de « Xiaozhang » ou « Directeur »), incarcérés en raison de leur participation à une réunion de commémoration de la mort du lauréat du prix Nobel de la paix Liu Xiaobo en bord de mer, en juillet 2017, ont été libérés sous caution.

Li Xuewen a été libéré sous caution et renvoyé dans sa ville, dans la préfecture de Xiaogan, à Wuhan, dans le centre de la Chine, le 15 janvier 2018. Après sa libération, Li Xuewen a publié sur son compte Twitter un message remerciant tous ses amis qui l’avaient soutenu pendant qu’il se trouvait en détention. Il a également mentionné qu’il n’avait pas plaidé coupable ni signé de déclaration de repentir.

Zhan Huidong a été libéré sous caution à peine une semaine plus tard, le 23 janvier. Le lendemain de sa libération, il a annoncé sur Twitter que s’il avait souffert mentalement, il avait également beaucoup appris en détention. Selon ses mots, « La détention a laissé une marque indélébile sur ma vie et a apporté la gloire à mon âme ». Il a remercié tous ses amis qui s’étaient inquiétés pour lui, écrivant : « grâce à eux je suis resté optimiste et j’ai respecté mes idéaux pendant ma détention ». Il se repose actuellement chez lui.

Les deux hommes étaient détenus pour des motifs pénaux au centre de détention du district de Xinhui depuis décembre 2017, parce qu’ils étaient soupçonnés d’avoir « rassemblé une foule en vue de troubler l’ordre public ». Aux termes de la loi chinoise, si une personne est remise en liberté « sous caution », ses chefs d’inculpation peuvent être abandonnés si elle ne commet pas d’autre infraction dans les 12 mois suivants. Elle reste cependant souvent sous surveillance policière étroite. Amnesty International continuera de suivre la situation.

Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du réseau Actions urgentes. Un grand merci à toutes les personnes qui ont envoyé des appels.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nicaragua : justice pour Amaya et les autres activistes persécutés

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !