États-Unis. Le décret ordonnant la fermeture de Guantanámo est un grand pas en avant

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Ce jeudi 22 janvier 2009, la secrétaire générale d’Amnesty International, Irene Khan, a déclaré que le décret du président Barack Obama prévoyant la fermeture du centre de détention de Guantanámo était « un grand pas en avant » et « un signe positif de la volonté du nouveau gouvernement de réparer les injustices du passé ».

« Il s’agit indéniablement d’un pas important dans la bonne direction. Il est maintenant indispensable d’agir rapidement et de fixer les détails de cette fermeture – cela fait déjà plusieurs années que les plus de 240 détenus de Guantanámo auraient dû être jugés ou libérés », a précisé Irene Khan.

« En s’attaquant au dossier de Guantanámo dès les premières quarante-huit heures de sa présidence, Barack Obama envoie au reste du monde un message fort indiquant que les États-Unis sont en train de tourner une sombre page de leur histoire. »

Le décret signé ce jeudi 22 janvier 2009 prévoit la fermeture du centre de détention « dès que possible, et au plus tard d’ici un an ».

Amnesty International estime que la formulation « dès que possible » devrait conférer un caractère d’urgence à cette fermeture, soulignant que certains détenus, qui n’ont jamais été inculpés, auraient déjà dû être libérés il y a plusieurs années.

« Les États-Unis ont consacré des moyens considérables à ce dispositif inapproprié dès son ouverture et pendant ses sept années de fonctionnement. Ils doivent maintenant apporter les ressources et les efforts nécessaires à sa fermeture rapide dans le respect de la légalité », a ajouté Irene Khan.

« La campagne menée ces dernières années par Amnesty International et d’autres organisations de défense des droits humains a porté ses fruits. Nous comptons sur le gouvernement Obama pour continuer d’agir de toute urgence afin de réparer les nombreuses injustices commises ces sept dernières années au nom de la lutte contre le terrorisme. »

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.