ÉTATS-UNIS (OHIO):John Spirko PEINE DE MORT

Le 9 janvier, le gouverneur Bob Taft a accordé un sursis de six mois à John Spirko, qui devait être exécuté le 19, afin de laisser plus de temps pour la réalisation de tests ADN.

C’est la troisième fois, depuis le mois de septembre, que le gouverneur de l’Ohio reporte l’exécution de John Spirko. Le premier sursis faisait suite à une requête du Comité des grâces et des libérations conditionnelles de l’Ohio, qui sollicitait un délai supplémentaire pour pouvoir examiner de manière plus approfondie le recours en grâce qui lui avait été soumis. Le gouverneur a prononcé le second en novembre - après que le Comité se fut prononcé contre une mesure de clémence - afin que des tests de recherche d’ADN puissent être réalisés sur des éléments retrouvés sur le lieu du crime.

Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du Réseau Actions urgentes pour le moment.

Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Amnesty International continuera de surveiller la situation de cet homme et interviendra à nouveau en sa faveur si nécessaire.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Mariée de force, violée et condamnée à mort

Mariée de force, Noura Hussein a été violée par son mari. Elle l’a tué en légitime défense : le Soudan l’a condamnée à mort. Agissez pour elle : signez notre pétition