États-Unis. Un revers pour la surveillance de masse

La surveillance de masse pratiquée par le gouvernement des États-Unis sur les communications a connu un revers de taille le 7 mai lorsqu’une cour d’appel a estimé que la collecte de masse de données téléphoniques par l’Agence nationale de sécurité (NSA) des États-Unis était illégale. Plus de 100 000 personnes ont signé notre pétition #UnfollowMe demandant aux gouvernements d’interdire la surveillance de masse.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées