États-Unis. Un revers pour la surveillance de masse

La surveillance de masse pratiquée par le gouvernement des États-Unis sur les communications a connu un revers de taille le 7 mai lorsqu’une cour d’appel a estimé que la collecte de masse de données téléphoniques par l’Agence nationale de sécurité (NSA) des États-Unis était illégale. Plus de 100 000 personnes ont signé notre pétition #UnfollowMe demandant aux gouvernements d’interdire la surveillance de masse.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Solidarité avec la société civile hongroise

Alors que le gouvernement hongrois affiche tous les jours plus sont mépris pour les droits humains, il est urgent de soutenir les ONG dont Amnesty International Hongrie. Signez la pétition !