ÉTHIOPIE : Berhanu Negga Préoccupations pour la santé / Prisonnier d’opinion

AFR 25/023/2006

Informations complémentaires sur l’AU 195/06 (AFR 25/020/2006 du 14 juillet 2006) et sa mise à jour (AFR 25/021/2006 du 4 août 2006)

Préoccupations pour la santé / Prisonnier d’opinion

ÉTHIOPIE : Berhanu Negga (h), 50 ans, dirigeant d’un parti d’opposition, professeur d’économie

Londres, le 10 août 2006

Amnesty International a été informée que Berhanu Negga avait été transféré dans une cellule moins surpeuplée et mieux ventilée de la prison de Kaliti, à Addis-Abeba, conformément au jugement rendu le 19 juillet par un magistrat de la haute cour. Il partage désormais une cellule avec environ 35 autres prisonniers, alors que son ancienne cellule abritait 270 détenus. Ses conditions de détention restent éprouvantes, mais cette amélioration va sans doute contribuer à stabiliser son état de santé.

Berhanu Negga souffre d’hypertension et de cardiomyopathie, une maladie cardiaque caractérisée par un affaiblissement des muscles du cœur. Il avait été hospitalisé le 9 juin à la suite de graves problèmes d’essoufflement, avant d’être renvoyé en prison au bout de vingt jours contre l’avis des médecins et sans avoir été examiné par un spécialiste, comme cela avait pourtant été recommandé. L’administration pénitentiaire n’avait pas tenu compte des recommandations des médecins, qui préconisaient de le placer dans une cellule moins surpeuplée, plus propre et mieux ventilée.
Berhanu Negga fait partie des 76 dirigeants et sympathisants de partis d’opposition, journalistes et défenseurs des droits humains qui sont actuellement jugés pour diverses infractions politiques graves, telle la trahison. Amnesty International le considère comme un prisonnier d’opinion, dans la mesure où il est détenu au seul motif de ses convictions politiques.

Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du Réseau Actions urgentes pour le moment.

Amnesty International suivra l’évolution de la situation de Berhanu Negga et interviendra de nouveau en sa faveur si nécessaire.

Communication au réseau Action Urgente juillet-août 2006
D’abord, une bonne nouvelle ! Adib Abdel Rahman Yusuf, le défenseur des droits humains qui avait fait l’objet de l’AU 285/04 (AFR 54/133/2004 du 8 octobre 2004), a été libéré le 19 avril 2005, après avoir passé sept mois en détention sans inculpation ni jugement. De toute évidence, il a reçu des copies des appels lancés en son nom, puisqu’il a entrepris d’écrire personnellement à chacun des membres du Réseau AU qui sont intervenus en sa faveur ! Fin 2005, il envoyait encore des lettres aux membres du réseau, ce qui donne une idée du nombre d’appels générés par son AU.
Toute l’équipe, à savoir Marie-Françoise, John et Brian vous souhaite de très bonnes vacances 2006 ! Merci de votre soutien.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées