Hong Kong. La maltraitance sur des travailleuses migrantes condamnée

Une employeuse de Hong Kong a été reconnue coupable d’avoir infligé des mauvais traitements extrêmes à deux employées de maison migrantes, Erwiana Sulistyaningsih et Tutik Lestari Ningsih. Amnesty International a déclaré que cette affaire devait inciter les autorités à réagir et à mettre un terme à l’exploitation de dizaines de milliers de femmes.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Pour une Belgique plus humaine envers les demandeurs d’asile

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !