IRAK / ÉTATS-UNIS : Huda Hafez Ahmad al Azawi CRAINTES POUR LA SÉCURITÉ/CRAINTES DE TORTURE OU DE MAUVAIS TRAITEMENTS

Amnesty International a appris que Huda Hafez Ahmad al Azawi avait été libérée le 19 novembre 2005.

Huda Hafez Ahmad al Azawi avait été arrêtée chez elle, à Bagdad, par des soldats américains et des membres des forces de sécurité irakiennes, le 17 février 2005, avant d’être détenue par l’armée américaine au Camp Cropper, près de l’aéroport international de Bagdad. Selon certaines sources, elle était accusée de « financer l’insurrection ». Le 16 novembre, la haute cour criminelle de Bagdad l’a mise hors de cause et a ordonné sa remise en liberté. Huda Hafez Ahmad al Azawi a quitté l’Irak avec sa famille quatre jours après.

Le 17 janvier, Huda Hafez Ahmad al Azawi a remercié Amnesty International par téléphone pour l’action qu’elle a menée en son nom et qui a, selon elle, abouti à sa libération.

Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du Réseau Actions urgentes.

Un grand merci à tous ceux qui sont intervenus en faveur de cette femme.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition