IRAK:Zakaria Yehia Al Zuhairi DÉTENTION AU SECRET/CRAINTES DE TORTURE ET DE MAUVAIS TRAITEMENTS

MDE 14/029/2006

Informations complémentaires sur l’AU 152/06 (MDE 14/024/2006, 31 mai 2006)

DÉTENTION AU SECRET
CRAINTES DE TORTURE ET DE MAUVAIS TRAITEMENTS

IRAK:Zakaria Yehia Al Zuhairi (h), 30 ans

Londres, le 29 juin 2006

Zakaria Yehia Al Zuhairi, citoyen irako-libyen, a été libéré après l’intervention de fonctionnaires travaillant pour le Premier ministre du Kurdistan irakien, Nechirvan Barzani. Il est retourné en Libye le 24 juin.

Zakaria Yehia Al Zuhairi était en visite à Arbil, dans le Kurdistan irakien, lorsqu’il a été enlevé avec sa mère et son épouse devant leur hôtel, le 25 février. Ils ont été retenus en captivité par des pechmerga kurdes, le principal service de sécurité du gouvernement régional kurde. Khalda Abdel Qader, la mère de Zakaria Yehia Al Zuhairi, et Vianne Abdullah, son épouse, ont été libérées au bout de trois jours. Les ravisseurs auraient demandé une rançon de 200 000 dollars (environ 150 000 euros) en échange de la libération de Zakaria Yehia Al Zuhairi.

Selon les informations recueillies, Zakaria Yehia Al Zuhairi a régulièrement été battu tout au long de sa détention. Il a eu les yeux bandés et les pieds et les mains solidement liés en permanence. Amnesty International ignore le motif de son maintien en détention. Massoud Barzani, le président de la région du Kurdistan, se serait engagé à mener des investigations sur ces faits.

Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du Réseau Actions urgentes.
Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées