Juin-Septembre 2006

BIÉLORUSSIE
Le prisonnier d’opinion et dirigeant étudiant Mikita Sasim a été libéré du centre de détention préventive de Baranavachy le 16 juin 2006, après avoir été arrêté avant les présidentielles controversées de mars 2006 et après avoir purgé une peine de trois mois de prison pour insoumission. Dans une interview qu’il a accordée à sa libération, il a déclaré : « je suis très reconnaissant envers tous ceux qui m’ont soutenu, qui m’ont envoyé des lettres en prison, qui ont brandi mon portrait, qui ont allumé une bougie pour moi… J’ai pu éprouver la force de la solidarité. Et c’était grâce à la solidarité que j’étais fort. »

HONDURAS : ACQUITTEMENTS
Le 12 juillet et le 15 août, Marcelino Miranda et son frère Leonardo Miranda, deux prisonniers d’opinion condamnés pour meurtre en juin dernier, étaient acquittés et libérés sans condition. À sa libération Marcelino a remercié tous ceux qui l’avaient soutenu lors des différentes campagnes pour sa libération, ainsi que tous ceux qui lui avaient envoyé des lettres, des dessins et des cartes postales, toutes choses qui l’ont, dit-il, aidé à alléger ses souffrances. Dirigeants indigènes de la communauté de Montana Verde, les deux frères avaient été condamnés, sur base de preuves fabriquées de toutes pièces, d’avoir commis ce meurtre pour s’assurer la reconnaissance de titres de propriété communale. Ils ont purgé plus de trois ans d’une peine de 25 ans.

YÉMEN : LIBÉRATION
En juin 2006, Mohammed Abdel Qadir a été libéré de la prison centrale de la Sûreté politique dans laquelle il était détenu à Sanaa et ce, depuis plus de 10 mois. Au cours de sa détention, il n’a jamais été inculpé de la moindre infraction ni déféré devant un tribunal. Mohammed Abdel Qadir, agent de gardiennage attaché au Bureau international d’Associated Press (AP) y avait été interpellé le matin du 25 août 2005 par des membres de la Sûreté politique. Il aurait été passé à tabac à plusieurs reprises en raison de son refus de fournir des informations sur les correspondants locaux d’Associated Press.
Après sa libération, Mohammed Abdel Qadir a remercié tous ceux qui s’étaient engagés dans sa libération.

SYRIE : CITOYEN IRAKO-DANOIS LIBÉRÉ

Le 30 juin, Saad Noori Hussein al Jiburi a retrouvé sa famille au Danemark. Les diplomates danois en poste à Damas ont assuré sa libération le 29 juin en l’escortant jusqu’à l’aéroport international. De retour d’Irak, il avait été arrêté à Alep et l’on se demande encore s’il a fait l’objet de mauvais traitements ou de tortures.

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.