Bonne nouvelle Libération d’un prisonnier d’opinion

L’éminent syndicaliste étudiant Nandar Sitt Aung a été libéré de prison le 8 avril, suite à l’abandon de toutes les charges retenues contre lui au Myanmar.

Le 8 avril, Nandar Sitt Aung, un membre important de la Fédération des syndicats étudiants de Birmanie (ABFSU), a été libéré de prison suite à l’abandon de toutes les charges retenues contre lui au Myanmar. Le nouveau gouvernement avait annoncé la veille qu’il s’efforcerait de faire libérer tous les prisonniers d’opinion au plus tôt.

Nandar Sitt Aung a été arrêté le 27 mars 2015 à Yangon, la plus grande ville du pays, lors d’une manifestation pacifique dont les participants réclamaient la libération des étudiants interpellés pendant une opération de répression policière, le 10 mars. Les charges pesant sur lui étaient multiples. Il avait déjà été inculpé de chefs similaires parce qu’il avait organisé une manifestation pacifique à Yangon le 10 mars pour protester contre la répression policière qui avait eu lieu le jour même. En février 2016, il a été de nouveau inculpé de plusieurs chefs pour avoir participé à des manifestations pacifiques non autorisées contre la Loi relative à l’éducation nationale fin 2014 et début 2015.

Ce jeune homme n’aurait jamais dû être emprisonné. Amnesty International continue de mener campagne en faveur de la libération de tous les prisonniers d’opinion au Myanmar.

Merci à toutes les personnes qui ont envoyé des appels. Aucune action complémentaire n’est requise de la part du réseau Actions urgentes.

Ceci est la première mise à jour de l’AU 204/15. Pour plus d’informations : https://www.amnesty.org/fr/documents/asa16/2484/2015/fr/.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse