Bonne nouvelle Libération d’un prisonnier d’opinion

Le militant bahreïnite Saeed Mothaher Habib al Samahiji a été libéré après avoir purgé sa peine de prison d’un an. Amnesty International le considérait comme un prisonnier d’opinion.

Saeed Mothaher Habib al Samahiji, un militant bahreïnite, a été libéré de la prison de Jaww (au sud-est de Bahreïn) par les autorités du pays le 3 janvier 2017, après qu’il eût purgé sa peine d’un an de prison. Il avait été condamné le 7 avril 2016 par le neuvième tribunal de première instance à Manama, la capitale, notamment pour « outrage à un État frère [l’Arabie saoudite] », « incitation publique à désobéir aux lois et aux institutions de Bahreïn » et « appel à participer à des manifestations et rassemblements non autorisés » sur son compte Twitter. Lors du procès, il a nié tous les faits qui lui étaient reprochés. Amnesty International le considérait comme un prisonnier d’opinion.

Saeed al Samahiji avait été arrêté le 3 janvier 2016 pour avoir diffusé des informations concernant l’exécution de l’éminent religieux chiite saoudien, Sheikh Nimr al Nimr et pour avoir insulté le royaume d’Arabie saoudite sur Twitter.

Amnesty International continuera de suivre la situation de cet homme.
Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du Réseau Actions urgentes. Un grand merci à toutes les personnes qui ont envoyé des appels.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.