Bonne nouvelle Libération du défenseur des droits humains Malek Adly

Le défenseur des droits humains Malek Adly a été remis en liberté le 28 août après 115 jours de détention. La cour n’a pas soumis sa libération au versement d’une caution, mais elle lui a demandé d’indiquer un lieu de résidence car il continue de faire l’objet d’une enquête pénale.

Le 28 août, le défenseur des droits humains Malek Adly a été remis en liberté, alors qu’il était détenu dans un poste de police à Shubra al Khaimah, trois jours après qu’un tribunal a ordonné sa libération et rejeté le recours introduit contre cette décision par le parquet.
La cour n’a pas soumis la libération de Malek Adly au versement d’une caution, mais elle lui a demandé d’indiquer un lieu de résidence car il continue de faire l’objet d’une enquête pénale.

Le parquet n’a pas abandonné les charges pesant sur Malek Adly, notamment celles de « diffusion de fausses rumeurs », d’« incitation à un attroupement » et de tentative de renverser le gouvernement. Ces charges visent à sanctionner Malek Adly qui n’a fait qu’exercer pacifiquement ses droits humains, et défendre les droits de tiers en sa qualité d’avocat et de directeur du Centre égyptien pour les droits économiques et sociaux.

Malek Adly a passé 115 jours en détention à la suite de son arrestation en mai dernier, due au fait qu’il a contesté la décision du gouvernement de transférer le contrôle de deux îles de la mer Rouge à l’Arabie saoudite. Il a été incarcéré dans la prison de Tora, où il a été maintenu en détention à l’isolement, et a été hospitalisé plusieurs fois pour des problèmes d’hypertension. Les forces de sécurité l’ont transféré de la prison dans un poste de police à Shubra al Khaimah en vue de sa libération.

La libération de Malek Adly est intervenue à la suite d’intenses pressions exercées par des milliers de personnes qui le soutiennent tant en Égypte que dans le reste du monde. Dans un message posté sur Facebook, il a remercié ceux qui l’ont soutenu pendant ce qu’il appelle « la plus terrible épreuve » qu’il ait jamais vécue.

Merci à toutes les personnes qui ont envoyé des appels.

Aucune action complémentaire n’est requise de la part du réseau Actions urgentes.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.