PHILIPPINES : Armando Barquillo et Lirio de Castro « DISPARITIONS » / CRAINTES POUR LA SÉCURITÉ

ASA 35/001/2006 - ÉFAI
Informations complémentaires sur l’AU 201/05 (ASA 35/005/2005 du 2 août 2005)

« DISPARITIONS » / CRAINTES POUR LA SÉCURITÉ

PHILIPPINES : Armando Barquillo (h), 40 ans
Lirio de Castro (h), chauffeur de cyclopousse, 21 ans

Londres, le 20 janvier 2006

Amnesty International a appris qu’Armando Barquillo, militant de gauche, avait été libéré en août 2005, un mois après avoir été enlevé par huit hommes puissamment armés sur un marché de la ville de Cavite. D’après certaines sources, ces hommes appartenaient aux services de renseignements de l’armée. On pense que Lirio de Castro a lui aussi été libéré, bien qu’Amnesty International ne dispose pas d’informations supplémentaires à son sujet.

Armando Barquillo était le président par intérim d’une section locale d’Anakpawis, un parti de gauche légal. Craignant manifestement pour sa vie, il a cessé tout contact avec ce mouvement.

En 2005, on aurait recensé au moins 60 exécutions extrajudiciaires de militants perçus comme proches de groupes progressistes de gauche. Les autorités ne mènent jamais d’investigations efficaces, rapides et impartiales sur ces crimes, pas plus qu’elles ne traduisent les responsables présumés en justice. Elles contribuent ainsi à créer un climat d’impunité aux Philippines.

Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du Réseau Actions urgentes pour le moment.

Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.