SOUDAN :Alrayah Ibrahim Eldaw, Alfaris Ibrahim , Dawalbeit Kabbur, Osman Ali Ismael ainsi que Sayed Abu Bakr CRAINTES DE TORTURE OU DE MAUVAIS TRAITEMENTS / DÉTENTION AU SECRET / PRÉOCCUPATIONS POUR LA SANTÉ

AFR 54/004/2006

Informations complémentaires sur l’AU 33/06 (AFR 54/002/2006 du 13 février 2006)

CRAINTES DE TORTURE OU DE MAUVAIS TRAITEMENTS
DÉTENTION AU SECRET

SOUDAN :Quatre membres du personnel de l’Organisation pour le développement social du Soudan (SUDO) :
Alrayah Ibrahim Eldaw (h)
Alfaris Ibrahim (h)
Dawalbeit Kabbur (h)
Osman Ali Ismael (h)
ainsi qu’un bénévole de cette organisation :
Sayed Abu Bakr (h)

Londres, le 13 février 2006

Le 13 février à 17 h 30, les cinq défenseurs des droits humains nommés ci-dessus ont été libérés par les forces de sécurité. Aucune charge n’a été retenue contre eux.

Alrayah Ibrahim Eldaw, Alfaris Ibrahim, Dawalbeit Kabbur et Osman Ali Ismael, membres du personnel de l’Organisation pour le développement social du Soudan (SUDO), ainsi que Sayed Abu Bakr, bénévole de cette organisation non gouvernementale (ONG), avaient été arrêtés dans la matinée du 13 février à l’Université d’Ed Da’ein, alors qu’ils animaient un séminaire sur le travail d’observation des droits humains.

Mudawi Ibrahim Adam, le directeur de l’Organisation pour le développement social du Soudan, a remercié Amnesty International de s’être mobilisée en faveur des cinq défenseurs des droits humains : « Le gouverneur a reçu les premiers fax d’Amnesty International, et très vite, tous les cinq ont été libérés. À leur sortie, ils m’ont demandé : "Comment se fait-il qu’on ait été libérés si rapidement ?" Votre travail de pression a vraiment porté ses fruits, merci de votre solidarité. »

Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du Réseau Actions urgentes.
Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels et attiré l’attention sur cette affaire.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.