Bonne nouvelle Un ancien député acquitté

Le 9 mars, l’ancien député de l’opposition Saleh al Mulla a été acquitté par la Cour d’appel des chefs d’accusation d’« outrage à l’émir du Koweït et au président égyptien » sur son compte Twitter.

Saleh al Mulla a comparu le 9 mars devant la Cour d’appel de la ville de Koweït et a été acquitté des chefs d’accusation d’« outrage à l’émir » ; de « remise en question de l’autorité de l’émir » ; d’« acte hostile envers un État frère par le biais d’insultes à l’égard de son président, susceptibles de mener à la rupture des liens entre les deux pays » ; d’« utilisation abusive des réseaux sociaux (via Twitter) ». Il était en liberté sous caution depuis le 11 janvier 2015.

Il avait été convoqué au parquet pour s’y soumettre à un interrogatoire le 6 janvier 2015, quelques jours après qu’il eût critiqué sur son compte Twitter la visite officielle au Koweït du président égyptien, Abdel Fattah al Sisi. Saleh al Mulla avait par ailleurs demandé à l’émir du Koweït de ne plus verser au gouvernement égyptien de sommes d’argent appartenant au peuple koweïtien. Le parquet avait décidé d’incarcérer Saleh al Mulla jusqu’au lendemain afin de le soumettre à un nouvel interrogatoire, à la suite duquel le parquet a ordonné son maintien en détention pendant 10 jours, aux fins d’un complément d’enquête. Les avocats de la défense avaient alors fait appel de cette décision.

Le procès de Saleh al Mulla a débuté le 11 janvier 2015 devant le tribunal, qui a ordonné sa libération de la prison centrale de Koweït moyennant une caution de 2 000 dinars koweïtiens. Le tribunal l’a acquitté le 1er novembre 2015, mais l’accusation a fait appel, et Saleh al Mulla a de nouveau été acquitté le 9 mars 2016.

Aucune action complémentaire n’est requise de la part du réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir