Bonne nouvelle Un ancien gouverneur a été libéré sans inculpation

Elias Waya Nyipuoch, ancien gouverneur de l’État de Wau, a été libéré sans inculpation le 14 mars 2017. Il était détenu par l’armée du Soudan du Sud depuis le 26 juin 2016.

Le 10 mars 2017, lors d’un discours à l’occasion d’une Journée nationale de prière, le Président Salva Kiir a annoncé la « grâce » d’Elias Waya Nyipuoch. Salva Kiir a également promis la libération de « tous les autres détenus politiques. »

Le 11 mars 2017, Elias Waya Nyipuoch a été transféré de détention au quartier général de l’armée, à Bilpam, à un hôtel à Djouba. Il a rencontré Salva Kiir dans la soirée du 13 mars et a été libéré le lendemain.
Elias Waya Nyipuoch a été arrêté le 26 juin 2016. Il a d’abord été détenu au camp militaire de Giyada avant d’être transféré au quartier général de l’armée, à Bilpam, en octobre 2016. Il n’a jamais été informé des raisons de son arrestation, n’a pas été inculpé d’une quelconque infraction et n’a pas non plus été déféré à la justice. Il a passé plus de huit mois en détention arbitraire.

Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels.

Ceci est la deuxième mise à jour de l’AU 224/16. Pour plus d’informations : https://www.amnesty.org/fr/documents/afr65/5523/2017/fr/

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Un professeur de la VUB condamné à mort

Le Dr Ahmadreza Djalali, un citoyen iranien résidant en Suède et professeur invité à la VUB en Belgique, a été condamné à mort : demandez sa libération, signez la pétition !