Bonne nouvelle Un ancien gouverneur a été libéré sans inculpation

Elias Waya Nyipuoch, ancien gouverneur de l’État de Wau, a été libéré sans inculpation le 14 mars 2017. Il était détenu par l’armée du Soudan du Sud depuis le 26 juin 2016.

Le 10 mars 2017, lors d’un discours à l’occasion d’une Journée nationale de prière, le Président Salva Kiir a annoncé la « grâce » d’Elias Waya Nyipuoch. Salva Kiir a également promis la libération de « tous les autres détenus politiques. »

Le 11 mars 2017, Elias Waya Nyipuoch a été transféré de détention au quartier général de l’armée, à Bilpam, à un hôtel à Djouba. Il a rencontré Salva Kiir dans la soirée du 13 mars et a été libéré le lendemain.
Elias Waya Nyipuoch a été arrêté le 26 juin 2016. Il a d’abord été détenu au camp militaire de Giyada avant d’être transféré au quartier général de l’armée, à Bilpam, en octobre 2016. Il n’a jamais été informé des raisons de son arrestation, n’a pas été inculpé d’une quelconque infraction et n’a pas non plus été déféré à la justice. Il a passé plus de huit mois en détention arbitraire.

Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels.

Ceci est la deuxième mise à jour de l’AU 224/16. Pour plus d’informations : https://www.amnesty.org/fr/documents/afr65/5523/2017/fr/

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.