Bonne nouvelle Un défenseur des droits humains a été acquitté de toutes les charges retenues contre lui

Evan Mawarire, pasteur et défenseur des droits humains au Zimbabwe, a été acquitté des charges de « subversion d’un gouvernement conforme à la Constitution » le 29 novembre.

Evan Mawarire, pasteur et défenseur des droits humains qui dirige le mouvement #ThisFlag, a été acquitté des charges de « subversion d’un gouvernement conforme à la Constitution » par la Haute Cour le 29 novembre. S’il avait été reconnu coupable, il aurait risqué jusqu’à 20 ans d’emprisonnement.

Evan Mawarire a été arrêté le 1er février à son arrivée à l’aéroport international de Harare. Sa famille et lui avaient fui le pays car ils craignaient pour leur sécurité. Il avait été inculpé de « subversion d’un gouvernement conforme à la Constitution » et d’« outrage au drapeau national du Zimbabwe ». Ce dernier chef d’inculpation avait été abandonné. Ces chefs d’inculpation étaient liés à son rôle dans le mouvement #ThisFlag, qui a lancé une opération nationale « ville morte » au Zimbabwe en juillet 2016 pour protester contre la corruption et la dégradation des conditions socioéconomiques dans le pays. Il a par la suite été libéré contre une caution équivalente à 300 dollars des États-Unis.

Evan Mawarire a de nouveau été arrêté le 26 juin pour avoir animé des séances de prière avec des étudiants en médecine de l’université du Zimbabwe protestant contre la hausse des frais de scolarité. Il a été inculpé d’« incitation à la violence publique » et de « troubles à l’ordre public » à l’université du Zimbabwe et libéré sous caution. Il a été jugé, et le 29 septembre, le tribunal de première instance l’a acquitté de ces chefs d’inculpation. Il a également été arrêté le 24 septembre pour avoir publié sur les réseaux sociaux des vidéos critiquant la dégradation des conditions économiques dans le pays. Il a été libéré car l’État ne l’a pas traduit en justice avant la fin de la période de 48 heures prévue par la loi.

« Ce que vous (Amnesty International) faites pour les gens comme moi, toutes ces campagnes internationales... vous ne le voyez peut-être pas sur le terrain, mais cela permet aux gens comme moi d’être en sécurité. Je vous remercie. » Evan Mawarire.

Merci à toutes les personnes qui ont envoyé des appels. Aucune action complémentaire n’est requise de la part du réseau Actions urgentes.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Fermez Guantánamo !

Cette prison de haute sécurité est devenue le symbole de violations massives de droits humains telles que la torture et les détentions illégales. Il est temps de la fermer : signez la pétition !