Bonne nouvelle Un militant d’Okinawa libéré sous caution après cinq mois en détention

Hiroji Yamashiro, 64 ans, a été libéré sous caution après avoir passé cinq mois en détention sans pouvoir voir sa famille. Arrêté pour son rôle dans les manifestations contre les projets de construction de l’armée américaine à Okinawa, sa prochaine audience est prévue pour le 27 mars 2017.
Hiroji Yamashiro a été libéré sous caution dans la soirée du 18 mars 2017, le lendemain de sa première audience. Arrêté le 17 octobre 2017 pour son rôle dans les manifestations contre la construction de nouveaux locaux de l’infanterie de marine des États-Unis près de Takae (Okinawa), Hiroji Yamashiro a passé cinq mois en détention dans des conditions restrictives et sans pouvoir voir sa famille. Il a pu voir sa femme pour la première et unique fois le 13 mars 2017 pendant 20 minutes, moins d’une semaine avant sa libération.

À sa libération, Hiroji Yamashiro a enfin pu lire les plus de 400 lettres d’encouragement qui lui ont été envoyées, car le centre de détention avait interdit toute communication externe. Le 18 mars 2017, lors d’une conférence de presse, Hiroji Yamashiro a remercié toutes les personnes d’Okinawa et d’ailleurs qui lui ont apporté leur soutien et a déclaré :

« Ma détention a duré plus de cinq mois, mais j’ai gardé le moral grâce aux encouragements de mes avocats. Aujourd’hui, vers 18 heures 30, le personnel du centre de détention m’a informé que “même si on est en dehors des heures de bureau, vous pouvez être libéré.” Comme je pensais que je devrais continuer à lutter en détention jusqu’en août ou en septembre, le temps que les procédures judiciaires avancent, je suis très heureux et j’ai l’impression de rêver.

Les charges qui pèsent contre moi sont, au sens large, une oppression contre les habitants d’Okinawa et elles piétinent les sentiments des gens. Même si ce combat sera long, je continuerai à me battre pour prouver mon innocence et pour demander la justice à Okinawa. »

Hiroji Yamashiro est le président d’« Okinawa Peace Action Center », un mouvement pacifique pour la paix à Okinawa, et fait partie d’« All Okinawa Council », qui s’oppose fondamentalement à la construction de la base militaire. Sa prochaine audience est programmée pour le 27 mars 2017.

J'agis

Aucune action complémentaire n’est requise de la part du réseau, mais nous continuerons à suivre la situation. Un grand merci à toutes les personnes qui ont envoyé des appels.


Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.