Bonne nouvelle Un militant de la LUCHA a été libéré sans inculpation

Musasa Tshibanda, militant du mouvement de jeunes Lutte pour le Changement (LUCHA) en République démocratique du Congo (RDC), a été libéré le 8 février sans inculpation. Il se trouvait en détention au secret depuis le 16 décembre 2016, date à laquelle il avait été arrêté en même temps que Gloria Senga, également militante.

Musasa Tshibanda a été libéré sans inculpation le 8 février 2017. Il se trouvait en détention au secret depuis son arrestation. Il avait été arrêté par la Garde républicaine en même temps que Gloria Senga, également militante de la LUCHA, dans la soirée du 16 décembre 2016. Ils revenaient d’une rencontre avec un autre militant dans un restaurant à Kinshasa (RDC). La Garde républicaine a reproché à Musasa Tshibanda d’être en possession de cartons rouges sur lesquels on pouvait lire « Bye Bye Kabila ».

La campagne « Bye Bye Kabila » avait été lancée par la LUCHA le 25 octobre 2016 et avait pour but de demander au président Joseph Kabila de quitter le pouvoir le 19 décembre, dernier jour de son second mandat. Selon la Constitution de la RDC, un président ne peut pas exercer plus de deux mandats.

Après leur arrestation, les deux militants de la LUCHA ont été emmenés au camp Tshatshi, un centre de détention de l’armée à Kinshasa, où ils ont passé 11 jours en détention au secret. Le 26 décembre 2016, ils ont été transférés dans le centre de détention de l’Agence Nationale de Renseignement (ANR), à Kinshasa. Gloria Senga a été libérée le 27 décembre 2016, tandis que Musasa Tshibanda était maintenu en détention au secret.

Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du réseau Actions urgentes.

Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir