Bonne nouvelle Un militant libéré de l’hôpital psychiatrique

Le militant, Dmitry Vorobievsky, qui avait été détenu dans un hôpital psychiatrique le 6 mai et soumis à des soins psychiatriques forcés, a été libéré le 12 mai.

Le militant, Dmitry Vorobievsky, a été libéré le 12 mai sur décision de justice, après avoir été détenu en hôpital psychiatrique pendant cinq jours. Dmitry Vorobievsky avait été emmené de force à l’hôpital neurologique régional de Voronej, à Voronej, dans le sud de la Russie, le soir du 6 mai. On lui a injecté une substance inconnue et administré des médicaments de force. La sœur de Dmitry Vorobievsky et ses avocats ont déposé des plaintes auprès du bureau du procureur local à la suite de sa détention, mais ils ont été informés que rien ne pouvait être fait, car le 9 mai était un jour férié, le Jour de la Victoire. Au titre de la loi russe, personne ne peut être maintenu en détention plus de 48 heures sans l’ordonnance d’un juge. La détention de Dmitry Vorobievsky au-delà de 48 heures représentait aussi une violation des normes internationales.

L’audience concernant son affaire a eu lieu le 12 mai dans l’après-midi et a duré trois heures. Lors de cette audience, le procureur a déclaré qu’il n’existait aucune raison justifiant l’hospitalisation forcée de Dmitry Vorobievsky et s’est prononcé en faveur de sa libération.

L’un des avocats de Dmitry Vorobievsky pense que l’action urgente a contribué à sa libération.

Merci à toutes les personnes qui ont envoyé des appels.

Aucune action complémentaire n’est requise de la part du réseau Actions urgentes.

Ceci est la première mise à jour de l’AU 109/16. Pour plus d’informations : https://www.amnesty.org/fr/documents/EUR46/3996/2016/fr/

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir