Bonne nouvelle Un poète a été acquitté et libéré

Abdirahman Ibrahim Adan, poète au Somaliland, a été libéré le 25 février. Il avait été arrêté et placé et détention le 12 janvier, le lendemain du jour où il avait récité un poème dans lequel il appelait le gouvernement du Somaliland à réformer son système pénitentiaire et son système pénal.AC

Abdirahman Ibrahim Adan, également connu sous le nom d’Abdirahman Abees, poète au Somaliland, a été libéré le 25 février après avoir été acquitté du chef d’inculpation d’« insulte envers l’État » par le tribunal régional d’Hargeisa.

Il avait été arrêté à Hargeisa le 12 janvier en lien avec un poème qu’il avait récité le 11 janvier à l’hôtel Mansoor, à Hargeisa. Dans ce poème, il soulignait les violations des droits humains auxquelles les personnes au Somaliland sont confrontées, notamment la violence policière, les détentions arbitraires et le traitement dégradant des prisonniers. Ce poème appelait également le gouvernement à réformer son système pénitentiaire et son système pénal.

Son avocat a appelé Amnesty International pour remercier l’organisation pour s’être exprimée publiquement contre la détention d’Abdirahman Ibrahim Adan.

NOM ET PRONOMS ASSOCIÉS : Abdirahman Ibrahim Adan alias Abdirahman Abees (il)

CECI EST LA SECONDE ET DERNIÈRE MISE À JOUR DE L’AU 17/19

LIEN VERS L’AU PRÉCÉDENTE : https://www.amnesty.org/fr/documents/afr52/9798/2019/fr/

J'agis

AUCUNE ACTION COMPLÉMENTAIRE N’EST REQUISE. UN GRAND MERCI À TOUTES LES PERSONNES QUI ONT ENVOYÉ DES APPELS.


Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !