Bonne nouvelle Un refugié syrien libéré de sa détention à l’aéroport

M. K., réfugié syrien, détenu de façon arbitraire à l’aéroport Sabiha Gökçen d’Istanbul depuis le 9 novembre 2015, a été relâché le 29 mars. Il doit se rendre à Aksaray, dans la région de l’Anatolie centrale, pour attendre la décision concernant sa demande de protection internationale. Il ne sera pas détenu durant cette période.

Samedi 26 mars, M.K. a été libéré de l’aéroport Sabiha Gökçen et conduit à un poste de police situé à proximité, où il a été retenu jusqu’au lundi 28 mars. Le 28 mars, la Direction générale de la gestion des migrations a décidé de le libérer. M.K. s’est vu accorder huit jours pour se rendre à Aksaray, dans la région de l’Anatolie centrale, où il est tenu de séjourner. Il aura également besoin de se conformer à certaines exigences, et devra notamment se présenter régulièrement au bureau provincial de la Direction générale de la gestion des migrations, jusqu’à ce qu’il soit statué sur sa demande de protection internationale.

S’adressant à Amnesty International le 29 mars, alors qu’il attendait d’être libéré, M.K. a remercié toutes celles et tous ceux qui ont envoyé des appels en sa faveur et a déclaré qu’il était très content d’être enfin libre.
Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du réseau Actions urgentes.

Ceci est la première mise à jour de l’AU 45/16. Pour plus d’informations : https://www.amnesty.org/fr/documents/EUR44/3562/2016/fr/

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.