Bonne nouvelle Une fillette de 10 ans visée par un snipper, opérée et évacuée

Ghina Ahmad Wadi, une fillette âgée de 10 ans qui avait été grièvement blessée par un tireur embusqué à un poste de contrôle tenu par les forces gouvernementales syriennes le 2 août, a pu être évacuée vers Damas pour subir l’opération dont elle avait besoin.

Ghina Ahmad Wadi, une fillette de 10 ans blessée à la jambe le 2 août par les tirs d’un combattant embusqué à un poste de contrôle à Madaya, une ville située à l’ouest de Damas qui est assiégée par les forces gouvernementales syriennes et les combattants du Hezbollah qui leur sont alliés, a été évacuée vers un hôpital de Damas le 13 août pour subir l’opération urgente dont elle avait besoin.

Ghina Ahmad Wadi et sa sœur âgée de huit ans étaient parties acheter des médicaments pour leur mère le 2 août vers 11 heures lorsqu’elles ont été blessées au poste de contrôle d’Abdel Majed, à Madaya. Les forces gouvernementales syriennes empêchaient l’évacuation de Ghina vers un hôpital alors qu’elle avait besoin d’être opérée de toute urgence. Une proche parente a précisé que Ghina Ahmad Wadi avait été touchée à la cuisse gauche par un tireur embusqué, ce qui avait provoqué une fracture complexe et sectionné un nerf. Elle a ajouté que sa sœur avait aussi été blessée.

Selon le Croissant-Rouge syrien, Ghina Ahmad Wadi et sa mère ont été escortées dans la nuit du 13 au 14 août depuis la ville assiégée de Madaya jusqu’à Damas. L’opération de Ghina s’est bien passée et elle est actuellement en convalescence.

Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du réseau Actions urgentes.

Merci à toutes les personnes qui ont envoyé des appels.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Un professeur de la VUB condamné à mort

Le Dr Ahmadreza Djalali, un citoyen iranien résidant en Suède et professeur invité à la VUB en Belgique, a été condamné à mort : demandez sa libération, signez la pétition !