YEMEN : ’Ali al-Dailami Fear for safety

MDE 31/010/2006

Further Information on UA 271/06 (MDE 31/009/2006, 10 October 2006) Possible prisoner of conscience

Fear for safety

YEMEN : ’Ali al-Dailami (m), human rights activist

06 November 2006

’Ali al-Dailami was released without charge or trial from the Political Security prison in Sana’a on 5 November. Amnesty International believes that he may have been detained in connection with his human rights work.

He had been held in solitary confinement since his arrest by security forces on 9 October at the airport in the capital Sana’a. He was due to travel to Denmark as part of a delegation of representatives of non-governmental organizations in Yemen, in order to take part in a human rights partnership meeting in the Danish capital, Copenhagen.

’Ali al-Dailami is the younger brother of Yahia Hussein al-Dailami, who was sentenced to death in May 2005 after an unfair trial. However his death sentence was later commuted to a suspended prison sentence and he was released in May 2006. Amnesty International believes that Yahia Hussein al-Dailami was a prisoner of conscience held solely for his criticisms of the government and the peaceful expression of his conscientiously held beliefs.

No further action is requested from the UA network. Many thanks to all those who sent appeals. Amnesty International will continue to monitor the case.

………………………………………………………………………………………………………

Le réseau des actions urgentes (AU) a proposé un nombre particulièrement élevé d’actions cette année et la liste n’est pas encore finie ! Fin juin, nous comptions pour 2006 183 AU et 165 mises à jour visant près de 60 pays et mettant en lumière des dizaines de sujets de préoccupation. Côté résultats, plus de 50 AU lancées cette année sont déjà closes dont une grande partie a connu un dénouement positif. Les sujets de préoccupation les plus traités cette année ont été :« craintes pour la sécurité », « craintes de tortures », « mauvais traitement », « peine de mort » et « détention au secret ». Cependant, le réseau des AU continue d’élargir le champ des motifs d’intervention : « privation de nourriture », « santé », « expulsions », etc.
Quelques bonnes nouvelles !
Burundi — libération de deux détenus : Thacien Sibomana et Poppon Mudugu, membres de l’AC Génocide Cirimoso, qui s’efforce de prévenir un nouveau génocide au Burundi, ont été libérés, aucune charge n’ayant été retenue contre eux (AFR 16/0082006).Brésil — Maria Aparecida Denadai n’est plus en danger  : grâce à la campagne menée en sa faveur, elle peut aujourd’hui bénéficier d’une protection policière suffisante et adaptée (AMR 19/004/2006).

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées