Bonne nouvelle Somalie. Abandon des charges retenues contre le journaliste Abdiaziz Abdnur Ibrahim

Informations complémentaires sur l’AU 09/13, AFR 52/006/2013, 21 mars 2013 La Cour suprême a annulé la déclaration de culpabilité d’Abdiaziz Abdnur Ibrahim et ordonné sa libération le 17 mars dernier. Aideed Abdullahi Ilka Hanaf, président de la Cour suprême somalienne, a annulé la déclaration de culpabilité d’Abdiaziz Abdnur Ibrahim, qui a passé 66 jours en prison après s’être entretenue avec une femme affirmant avoir été violée par des membres des forces gouvernementales. Le procureur général a déclaré disposer d’éléments qui, s’ils avaient été découverts plus tôt, auraient changé le cours de la procédure. Le 5 février 2013, Abdiaziz Abdnur Ibrahim avait été déclaré coupable d’« insultes à l’égard d’une institution nationale ». Sa condamnation avait été confirmée en appel le 3 mars. Aucune action complémentaire n’est pour l’instant requise de la part des membres du réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Ceci est la quatrième mise à jour de l’AU 09/13. Pour plus d’informations : http://amnesty.org/fr/library/info/AFR52/004/2013/fr. COMPLEMENT D’INFORMATION Abdiaziz Abdnur Ibrahim était détenu depuis le 10 janvier dernier, à la suite de son enquête sur le viol que des membres des forces de sécurité somaliennes auraient commis à l’encontre une femme faisant partie d’une population déplacée. Le journaliste avait été condamné le 5 février à un an d’emprisonnement pour « insultes à l’égard (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir