Bonne nouvelle Jordanie. Libération d’un jordanien et de son fils (Abd al-Rahman Fanatsa et Da’oud )

Informations complémentaires sur l’AU 357/12, MDE 16/001/2013, 12 avril 2013 Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du réseau Actions urgentes pour l’heure. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Abd al Rahman Fanatsa et son fils Daoud ont été libérés sous caution le 8 janvier 2013, après quasiment deux mois de détention en Jordanie. Cependant, ils font toujours l’objet de charges liées à leur participation à une manifestation pacifique contre la suppression des subventions sur le carburant. Leur affaire a été transférée récemment du Tribunal pour la sûreté de l’État à une juridiction pénale. Ils n’ont toutefois pas reçu de citation à comparaître. Abd al Rahman Fanatsa et ses fils Daoud Fanatsa et Hamza Fanatsa ont été arrêtés le 12 novembre 2012 par des agents du Département des enquêtes criminelles et des gendarmes sur leur exploitation agricole de Maan, dans le sud de la Jordanie. Ils affirment avoir été torturés en garde à vue. Hamza Fanatsa a été libéré sans inculpation le 20 novembre. Abd al Rahman Fanatsa souffre de schizophrénie et le traitement qu’on lui a administré en détention en remplacement de ses médicaments habituels lui a, semble-t-il, occasionné de violents maux de tête. Les trois hommes cités ont été interpellés à la suite des manifestations de grande ampleur qui ont été organisées dans tout le pays afin de protester contre la suppression des subventions sur le carburant. Des centaines de personnes ont été arrêtées, dont beaucoup pour avoir simplement (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.