Bonne nouvelle Qatar.Des militants Muhammad Issa , Mansour bin Rashed al-Matroushi, ont été libérés mais ne peuvent pas quitter le pays

Action complémentaire sur l’AU 71/13, MDE 22/009/2013, 19 avril 2013 Aucune action complémentaire n’est requise de la part du réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Deux militants qataris détenus depuis le 22 mars sans avoir été inculpés ont été libérés le 18 avril Le bureau du procureur a indiqué aux deux hommes qu’ils ne faisaient l’objet d’aucune poursuite, mais le ministère de l’Intérieur leur a fait savoir par la suite qu’il leur était interdit de quitter le territoire. Muhammad Issa al Baker et Mansour bin Rashed al Matroushi ont été libérés le 18 avril après avoir été détenus pendant 28 jours. Aucun chef d’inculpation ne leur a été notifié pendant cette période, et le Bureau du procureur leur a fait savoir finalement qu’aucune poursuite ne serait engagée à leur encontre. Cependant, peu après leur libération, les deux hommes ont été informés par un message écrit en provenance du ministère de l’Intérieur du Qatar qu’ils faisaient l’objet d’une interdiction de sortie du territoire. Ils avaient demandé spécifiquement au Bureau du procureur s’ils pouvaient voyager, Mansour al Matroushi ayant besoin de se rendre en Égypte pour y poursuivre une formation, et on leur avait répondu qu’ils pourraient se déplacer librement. Aucun élément n’a été invoqué pour justifier cette interdiction. Aucune action complémentaire n’est requise de la part du réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Amnesty International continuera de suivre l’évolution de la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse