Bonne nouvelle Fédération de Russie. L’avocat menacé, Magamed Aboubakarov,remercie Amnesty International pour son action

Informations complémentaires sur l’AU 38/13, EUR 46/015/2013, 23 mai 2013 Une enquête sur les menaces de mort adressées à l’avocat Magamed Aboubakarov a été ouverte et est en cours. Avocat pénaliste originaire du Caucase du Nord, en Russie, Magamed Aboubakarov adresse sa profonde gratitude à tous les membres d’Amnesty International pour les lettres de soutien du réseau Actions urgentes et demande que l’action entreprise en sa faveur prenne désormais fin. Il a confié à Amnesty International que ces lettres ont été bénéfiques et qu’une enquête a été ouverte sur les menaces de mort dont il a été l’objet et qu’elle est en cours. L’action en sa faveur a permis d’envoyer un message ferme aux autorités, à savoir que l’intimidation, les entraves et le harcèlement dont sont victimes les avocats pénalistes dans le Caucase du Nord sont inacceptables. Nous vous demandons de ne plus envoyer de lettres en faveur de Magamed Aboubakarov, car le maintien de cette action pourrait avoir des conséquences négatives, en obligeant l’équipe chargée de l’enquête à y répondre à un moment où nous préférons les voir progresser rapidement dans les investigations visant à identifier les auteurs de ces menaces et à les traduire en justice. Amnesty International continue de suivre ce cas de près. Aucune action complémentaire n’est requise. Un grand merci à tous ceux qui se sont mobilisés en faveur de cet homme. Ceci est la seconde mise à jour de l’AU 38/13. Pour en savoir plus : http://amnesty.org/fr/library/info/EUR46/007/2013/fr. Nom : (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Un professeur de la VUB condamné à mort

Le Dr Ahmadreza Djalali, un citoyen iranien résidant en Suède et professeur invité à la VUB en Belgique, a été condamné à mort : demandez sa libération, signez la pétition !