Bonne nouvelle Chine. Libération du tibétain Jigme Gyatso, emprisonné depuis 1996

Informations complémentaires sur l’AU 05/11, ASA 17/016/2013, 23 mai 2013 Jigme Gyatso, prisonnier d’opinion tibétain et ancien moine, a été libéré le 30 mars dernier. Il est rentré chez lui. Si possible, nous vous fournirons plus d’informations à ce sujet. Jigme Gyatso a été arrêté en 1996 en raison de ses activités en faveur de l’indépendance du Tibet, et plus particulièrement pour avoir fondé l’« Association du mouvement tibétain pour la liberté » et distribué des dépliants en faveur de l’indépendance. En novembre 1996, il a été condamné à 15 ans de réclusion en tant que « meneur contre-révolutionnaire ». Cet homme a été victime d’actes de torture et d’autres mauvais traitements à plusieurs reprises pendant son incarcération. En mai 2004, il a été frappé pour avoir scandé des slogans en faveur du dalaï-lama, puis condamné à trois ans de prison supplémentaires pour « incitation au séparatisme ». D’après les autorités chinoises, Jigme Gyatso a été libéré après avoir purgé l’intégralité de sa peine. Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du Réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui se sont mobilisés en faveur de cet homme. Ceci est la première mise à jour de l’AU 05/11. Pour plus d’informations : http://amnesty.org/fr/library/info/ASA17/002/2011/fr. Nom : Jigme Gyatso Genre : homme Informations complémentaires sur l’AU 05/11, ASA 17/016/2013, 23 mai (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Mariée de force, violée et condamnée à mort

Mariée de force, Noura Hussein a été violée par son mari. Elle l’a tué en légitime défense : le Soudan l’a condamnée à mort. Agissez pour elle : signez notre pétition