Bonne nouvelle Oman. Libération du militant Sultan al Saadi

Informations complémentaires sur l’AU 209/13 ; MDE 20/005/2013 23 août 2013 Le militant omanais Sultan al Saadi a été remis en liberté sans inculpation le 20 août. Durant sa détention il a été maltraité et n’a pas été autorisé à entrer en contact ni avec son avocat ni avec sa famille. Le militant omanais Sultan al Saadi a été remis en liberté sans inculpation le 20 août. Il a passé 23 jours à l’isolement dans un lieu tenu secret. Il aurait été interrogé à propos du compte Twitter Ahrar Oman et des actions menées par des militants omanais précédemment détenus. Durant sa détention il n’a pu voir son avocat qu’une seule fois, et à la condition que l’avocat parvienne à le convaincre d’« avouer » qu’il était bien derrière le compte Twitter. Sa famille n’a pas été autorisée à lui rendre visite, même après que plusieurs demandes ont été adressées aux services du procureur général, qui disaient n’avoir aucune information sur Sultan al Saadi ou sur son lieu de détention. Le 29 juillet 2013, 14 hommes armés, dont 12 en civil, ont arrêté Sultan al Saadi alors qu’il se rendait avec sa femme et ses deux enfants à Sohar, dans le nord du pays. Ces agents ne se sont pas identifiés et n’ont pas expliqué pourquoi ils l’arrêtaient ; ils lui ont bandé les yeux et l’ont amené à son domicile, où ils ont saisi son ordinateur portable et d’autres objets personnels. Sultan al Saadi n’a pas été inculpé d’une quelconque infraction, et il n’a pas été informé des raisons de son interpellation. Placé en détention à l’isolement, il n’a pas été autorisé à (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse