Bonne nouvelle Iran. Hamid Ghassemi-Shall a été libéré.

Informations complémentaires sur l’AU 113/12, MDE 13/051/2013, 4 décembre 2013 Hamid Ghassemi-Shall, ressortissant irano-canadien condamné à mort en Iran en 2008, a été libéré le 23 septembre après avoir passé plus de cinq ans en prison. Il est rentré chez lui à Toronto, au Canada, le 10 octobre et a retrouvé sa femme. Hamid Ghassemi-Shall, copropriétaire d’une société d’informatique au Canada, a été rejugé en août 2013 pour « rassemblement et collusion contre l’État » et condamné à cinq ans d’emprisonnement. Il a été libéré le 23 septembre, après avoir purgé sa peine. Il fait partie des prisonniers politiques libérés peu après l’arrivée au pouvoir, en 2013, du nouveau président iranien Hassan Rouhani. Hamid Ghassemi-Shall avait été arrêté en mai 2008, alors qu’il rendait visite à sa mère, âgée, en Iran. Son frère aîné, Alborz Ghassemi-Shall, qui vivait en Iran, avait été arrêté environ deux semaines plus tôt. Les deux hommes avaient passé 18 mois à l’isolement, d’abord dans un centre de détention militaire puis à la prison d’Evin, sans pouvoir consulter de représentant juridique. Ils avaient ensuite été transférés dans la section 350 de cette prison, où sont détenus de nombreux prisonniers politiques. Tous deux avaient été condamnés à mort le 29 décembre 2008 par un tribunal révolutionnaire à l’issue d’un procès inique. Ils avaient été déclarés coupables de mohareb (« inimitié à l’égard de Dieu ») pour espionnage et collaboration avec l’Organisation iranienne des moudjahidin du peuple, interdite dans le pays. Lors des audiences (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Pour une Belgique plus humaine envers les demandeurs d’asile

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !