Bonne nouvelle Ukraine. Les otages Olexi Gritsenko (h), Sergueï Souproune (h) et Natalia Loukiantchenko (f), libérés

Informations complémentaires sur l’AU 58/14, EUR 50/017/2014, 20 mars 2014 Tôt dans la matinée du 20 mars dernier, Olexi Gritsenko et Sergueï Souproune ont été remis en liberté dans un village de la région de Kherson, près de la frontière entre l’Ukraine continentale et la Crimée, alors que Natalia Loukiantchenko avait déjà été relâchée. Six autres otages ont été libérés, dont le commandant de la marine ukrainienne. Olexi Gritsenko a marqué sur sa page Facebook : « Nous serons bientôt à Kherson. Nous sommes sept. Iouri Chevtchenko [un des otages] a été blessé par balle aux jambes. Nous ne demandons qu’à nous laver... » Olexi Gritsenko, Sergueï Souproune et Natalia Loukiantchenko avaient disparu le 13 mars dernier après 23 heures. Ils étaient en Crimée depuis une semaine. Le jour de leur disparition, ils ont signalé être suivis. Plus tard dans la soirée, Natalia Loukiantchenko a indiqué qu’ils avaient été pris en chasse par trois véhicules et qu’ils avaient été la cible de coups de feu. Anatoli Gritsenko, le père d’Olexi Gritsenko, a remercié Amnesty International pour la campagne menée en faveur des trois militants et expliqué que ces derniers étaient toujours dans la région de Kherson mais qu’ils devraient bientôt rentrer. Un grand merci à toutes les personnes qui ont participé à cette action. Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du Réseau Actions urgentes. Ceci est la première mise à jour de l’AU 58/14. Pour plus d’informations : http://www.amnesty.org/fr/library/info/EUR50/016/2014/fr. (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.