Bonne nouvelle Soudan. Libération de Magdi Saleem, un défenseur des droits humains

Informations complémentaires sur l’AU 269/13, AFR 54/004/2014, 14 avril 2014 L’avocat et défenseur des droits humains soudanais Magdi Saleem, arrêté par le Service national de la sûreté et du renseignement en septembre 2013, a été libéré en octobre 2013. Magdi Saleem a été arrêté le 24 septembre 2013 par le Service national de la sûreté et du renseignement après avoir participé à des manifestations contre la décision gouvernementale de supprimer les subventions sur le carburant au Soudan. Nous avons obtenu la confirmation que cet homme avait été libéré en octobre. Magdi Saleem figurait parmi les centaines de militants soudanais qui avaient été interpellés par les forces de sécurité lors des manifestations de l’année passée. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Aucune action complémentaire n’est requise. Ceci est la première mise à jour de l’AU 269/13. Pour en savoir plus : http://www.amnesty.org/fr/library/info/AFR54/022/2013/fr. Nom : Magdi Saleem Homme Informations complémentaires sur l’AU 269/13, AFR 54/004/2014, 14 avril 2014

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.