Bonne nouvelle Iran. Des prisonniers ont été sortis de l’isolement

Information complémentaire sur AU 94/2014 MDE 13/025/2014 23/ Mai 2014 Tous les prisonniers iraniens placés à l’isolement dans la section 240 de la prison d’Evin, à Téhéran, à la suite de la descente effectuée le 17 avril par des membres des forces de sécurité, qui ont frappé et blessé des prisonniers politiques et des prisonniers d’opinion, ont été ramenés à la section 350. D’après les lettres ouvertes écrites par les prisonniers et d’après des proches qui ont pu communiquer avec les détenus, le 17 avril, des membres des forces de sécurité en nombre, dont certains étaient habillés en civil et portaient des masques, ont effectué une descente dans les cellules de la section 350, où sont incarcérés de nombreux prisonniers politiques et prisonniers d’opinion, et les ont frappés à l’aide de matraques. Une trentaine de détenus ont eu des fractures, des coupures et des contusions. Ces violences se sont produites après que les prisonniers ont demandé pacifiquement à pouvoir être présents lors de l’opération de fouille qui était menée, ce qui a débouché sur un recours injustifié à la force par les gardiens. Après ces évènements, au moins 32 prisonniers ont été placés à l’isolement dans la section 240. Plusieurs prisonniers politiques et prisonniers d’opinion de la section 350 et ceux placés à l’isolement dans la section 240 ont entamé une grève de la faim le 17 avril pour protester contre les mauvais traitements infligés par les gardiens aux prisonniers politiques. L’avocat Abdolfattah Soltani comptait parmi ceux qui (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.