Bonne nouvelle Myanmar. Libération des prisonniers d’opinion Zaw Pe et Win Myint Hlaing

Informations complémentaires sur l’AU 108/14, ASA 16/012/2014, 7 juillet 2014 Les prisonniers d’opinion Zaw Pe et Win Myint Hlaing sont sortis de prison au Myanmar après avoir vu leur sentence réduite en appel. Le 4 juillet 2014, Zaw Pe (aussi appelé Thu Ya Thet Tin), journaliste pour l’organe de presse Democratic Voice of Burma, et Win Myint Hlaing ont été libérés de la prison de Thayet, dans la division de Magwe. Leur remise en liberté est survenue après qu’un tribunal de cette division a ramené leur peine de prison d’un an à trois mois le 3 juillet dernier. Si Amnesty International salue cet événement, ces deux hommes n’auraient jamais dû être arrêtés et emprisonnés. Ceux-ci ont été incarcérés sous prétexte qu’ils avaient commis une infraction alors qu’en réalité, ils ont été inculpés et jetés en prison uniquement pour avoir voulu critiquer les autorités. Zaw Pe et Win Myint Hlaing ont été arrêtés en août 2012, après avoir tenté de filmer un entretien avec un représentant du service de l’éducation à Magwe au sujet d’actes présumés de corruption. Malgré leur libération, les deux hommes ne sont toujours pas acquittés. Beaucoup d’autres prisonniers d’opinion, y compris des journalistes, sont maintenus en détention au Myanmar. Amnesty International réclame leur libération immédiate et inconditionnelle. Les autorités du Myanmar doivent cesser d’avoir recours à des lois répressives pour punir toute dissidence pacifique, ou davantage d’individus seront emprisonnés uniquement pour avoir exercé leurs droits pacifiquement. Merci (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse