Bonne nouvelle Koweit. Libération de militants bidun ‘Abdulhakim al-Fadhli et ‘Abdullah ‘Atallah,

Informations complémentaires sur l’AU 47/14 MDE 17/006/2014, 19 août 2014 Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du Réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Au Koweït, les militants bidun Abdulhakim al Fadhli et Abdullah Atallah ont été libérés, respectivement les 6 et 14 août. Le 6 août, un juge a ordonné la libération d’Abdulhakim al Fadhli qui était jusque-là en détention dans l’attente d’une enquête. Il comparaîtra cependant devant un tribunal le 4 septembre pour une autre affaire dans le cadre de laquelle il serait notamment accusé d’avoir « agressé un agent de sécurité ». Abdullah Atallah a été libéré le 14 août, moyennant une caution de 50 dinars koweïtiens (environ 176 dollars des États-Unis). Il avait formulé une requête le 10 août à propos de la nouvelle prolongation de sa détention, qui était contraire à l’article 69, paragraphe 3 de la loi n° 3/2012, selon lequel la période de détention provisoire ne doit pas dépasser 40 jours à compter de la date d’arrestation. Sa détention préventive avait été prolongée de dix jours à quatre reprises. On ignore s’il comparaîtra devant un tribunal pour avoir participé à un « rassemblement illégal », « désobéi aux agents de police qui ordonnaient de se disperser » et « appelé à un rassemblement ». Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du Réseau Actions urgentes. Amnesty International continuera à suivre la situation d’Abdulhakim al Fadhli et d’Abdullah Atallah. Un grand merci à tous ceux (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.