Bonne nouvelle Koweit. Libération de militants bidun ‘Abdulhakim al-Fadhli et ‘Abdullah ‘Atallah,

Informations complémentaires sur l’AU 47/14 MDE 17/006/2014, 19 août 2014 Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du Réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Au Koweït, les militants bidun Abdulhakim al Fadhli et Abdullah Atallah ont été libérés, respectivement les 6 et 14 août. Le 6 août, un juge a ordonné la libération d’Abdulhakim al Fadhli qui était jusque-là en détention dans l’attente d’une enquête. Il comparaîtra cependant devant un tribunal le 4 septembre pour une autre affaire dans le cadre de laquelle il serait notamment accusé d’avoir « agressé un agent de sécurité ». Abdullah Atallah a été libéré le 14 août, moyennant une caution de 50 dinars koweïtiens (environ 176 dollars des États-Unis). Il avait formulé une requête le 10 août à propos de la nouvelle prolongation de sa détention, qui était contraire à l’article 69, paragraphe 3 de la loi n° 3/2012, selon lequel la période de détention provisoire ne doit pas dépasser 40 jours à compter de la date d’arrestation. Sa détention préventive avait été prolongée de dix jours à quatre reprises. On ignore s’il comparaîtra devant un tribunal pour avoir participé à un « rassemblement illégal », « désobéi aux agents de police qui ordonnaient de se disperser » et « appelé à un rassemblement ». Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du Réseau Actions urgentes. Amnesty International continuera à suivre la situation d’Abdulhakim al Fadhli et d’Abdullah Atallah. Un grand merci à tous ceux (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir