Bonne nouvelle Mexique. Libération du prisonnier d’opinion Ángel Amílcar Colón Quevado torturé en détention

Informations complémentaires sur l’AU 184/14, AMR 41/040/2014, 17 octobre 2014 Ángel Amílcar Colón Quevado, prisonnier d’opinion et victime de torture, a été libéré de la prison de Tepic, dans l’État du Nayarit, après avoir été maintenu pendant plus de cinq ans en détention dans l’attente de son procès. Amnesty International pense que la torture, la détention et les poursuites dont il a fait l’objet étaient dues à une discrimination fondée sur son origine ethnique et son statut de migrant circulant sans papiers. Ángel Amílcar Colón Quevedo a été libéré de la prison fédérale no 4 de Tepic, dans l’ouest du Mexique, le 15 octobre. Le procureur général de la République a accepté d’abandonner les poursuites engagées contre Ángel Colón et celui-ci a été libéré sans condition. Ángel Colón, migrant afro-hondurien d’origine garífuna, avait été arrêté le 9 mars 2009 par la police mexicaine à Tijuana, une ville frontalière du nord du Mexique, alors qu’il tentait de se rendre aux États-Unis. Il a été torturé par des policiers et des militaires, qui l’ont battu, presque asphyxié, menacé et soumis à des insultes racistes. Il a dû signer une déclaration destinée au procureur général fédéral, qui a été utilisée pour le mettre en cause dans des infractions relatives au crime organisé. Il a rétracté cette déclaration lorsqu’il a été présenté devant un juge et a signalé aux autorités les actes de torture qu’il avait subis. Bien que le procureur général de la République ait enregistré la plainte pour torture d’Ángel Colón en 2009, aucune mesure n’a (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.