Bonne nouvelle Inde. Le journaliste Jaikhlong Brahma libéré sous caution

Informations complémentaires sur l’AU 237/14, ASA 20/037/2014, 15 décembre 2014 Le journaliste Jaikhlong Brahma a été libéré sous caution le 2 décembre dernier, au bout de trois mois de détention sans inculpation ni jugement. La campagne d’Amnesty International en sa faveur a été évoquée dans les médias indiens, ce qui laisse penser que notre action a contribué à sa remise en liberté. Le 2 décembre 2014, la Haute cour de Gauhati, dans l’État d’Assam (nord-est de l’Inde), a décidé de la libération sous caution du journaliste Jaikhlong Brahma, et ordonné à celui-ci de ne pas quitter la ville de Kokrajhar sans l’autorisation du premier juge. Elle l’a également enjoint à se présenter devant la personne chargée de l’enquête deux fois par semaine pendant deux mois. Jaikhlong Brahma a été arrêté le 2 septembre dernier car il était soupçonné d’avoir commis des infractions pénales, comprenant la conspiration, l’appartenance à une « association illégale » et l’« incitation à des activités illégales ». Un ordre de détention le concernant a été émis le 9 septembre en vertu de la Loi relative à la sécurité nationale, qui autorise la détention administrative d’une personne pour une période pouvant aller jusqu’à un an. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du Réseau Actions urgentes. Ceci est la première mise à jour de l’AU 237/14. Pour plus d’informations : http://www.amnesty.org/fr/library/info/ASA20/034/2014/fr. Nom : Jaikhlong Brahma Homme Informations (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Farid et Issa, défenseurs Palestiniens en danger

Farid et Issa militent pour la non-violence et font face à d’incessantes menaces et agressions de la part de soldats et de colons israéliens. Aidez-les ! Signez notre pétition