Bonne nouvelle Brésil. Des hommes armés placés en détention

Informations complémentaires sur l’AU 268/14, AMR 19/001/2015, 30 janvier 2015 Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. La police a arrêté cinq hommes armés qui patrouillaient autour de la communauté quilombola de São José de Bruno à Matinha, dans l’État de Maranhão. Une vingtaine de familles ont été victimes de menaces et d’actes d’intimidation de la part d’un éleveur de la région qui a engagé au moins un homme armé pour les pousser à partir. Le 19 décembre 2014, la police a appréhendé cinq hommes armés qui surveillaient la communauté de São José de Bruno, dans l’État de Maranhão. L’un d’eux a été inculpé de menaces envers ces personnes. Il a été libéré sous caution quelques jours plus tard. Ces arrestations surviennent après une décision de justice en faveur de la communauté, rendue après que l’Union des travailleurs agricoles a officiellement demandé, le 14 octobre dernier, que l’État prenne des mesures pour empêcher tout empiètement sur les terres appartenant à ces familles. L’éleveur a alors quitté la région. En juillet 2014, cet homme a empiété sur une partie de ce terrain où il a abattu les arbres, installé une clôture et lâché du bétail, empêchant les familles de faire des cultures sur cette parcelle. Après que les membres de cette communauté ont essayé à plusieurs reprises de protester contre ses actions illégales, l’éleveur a posté un homme armé pour surveiller la zone. Il a également menacé verbalement (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition